Nouvelle fenêtre Phrase exacte
Webplaza Québec Canada France Francophonie Monde
Site  Gratuit
Newsgroups FTP
Programmes: PC Mac No. de Tél: Traduction:
Bourse: Compagnie SymboleCinéma: Langue:
URL Nouvelles Showbizz Images Web:
MP3 Webopedia Medline Santé Enchères:
Nom de domaine CNET Recettes
Conversion de devises De: à:


Florilège d'idées
Faire entendre sa voix...
Me connecter à mon blogue
Utilisateur:
Mot de passe:
Mot de passe oublié | Enregistrer un nom


10 DERNIERS BILLETS

5 DERNIERS COMMENTAIRES

CATÉGORIES

ARCHIVES

2011
Octobre (45)
Novembre (27)
Décembre (9)
2012
2013
2014

BLOGUEURS

Stéphane (116)

STATISTIQUES

Blogue: 131202 visites
Publications précédentes

Par Stéphane, 1 Novembre 11, 11:39

Section Société | 0 commentaire

C'est une victoire symbolique mais importante pour la Palestine d'avoir été admis comme membre à part entière à L'UNESCO. L'UNESCO est une branche de l'ONU dédié à la promotion de l'éducation, la culture et les sciences. Cette reconnaissance n'a pas le poids et l'importance qu'aurait une reconnaissance à l'ONU mais c'est un premier pas.
Probablement le seul d'ailleurs puisque les États-Unis, comme ils l'ont déjà mentionné, imposeront leur véto si l'ONU devait proposer l'adhésion de la Palestine et qu'une majorité des membres votaient en faveur. Pour les palestiniens, ces démarches sont leur seules chances de peut-être faire bouger un peu les choses. S'ils attendent après les États-Unis ou Israël pour leur proposer une solution digne et humaine, toutes leurs terres auront le temps d'êtres envahis par les constructions israéliennes et ils n'auront plus qu'à finir d'être exterminé et s'éteindre comme peuple. Il n'y a AUCUN espoir que les États-Unis ou Israël proposent de vrais solutions. Le jeux d'Israël est de gagner le plus de temps possible en suggérant officiellement qu'ils veulent trouver une solution, pour calmer la pression internationale, tout en accélérant la colonisation de la palestine, le vol des terres et la destructions des maisons et infrastructures palestiniennes. On se retrouvera sans doute un jour devant le fait accomplis qu'il n'y a plus assez de palestiniens pour justifier un pays et qu'Israël pourra alors s'accaparer le reste du territoire et assimiler les quelques palestiniens restant.
Et que font les États-Unis et le Canada avec l'inculte John Baird ? Ils vont couper leur subvention en guise de protestation. La raison officielle est qu'ils croient que ce n'est pas le bon endroit et que ça nuit aux négociations. Les États-Unis comptent pour environ 22% du financement de l'UNESCO (80 millions) et le Canada environ 3% (10 millions). Mais sous des discours officiels disant qu'ils veulent trouver des solutions et aider les palestiniens, ils jouent tout à fait le jeux des israéliens, poussé par les puissants lobby juif aux états-unis mais aussi au Canada. Quel hypocrisie !  Si on voulait VRAIMENT régler le problème, c'est à Israël que l'on couperait le financement pour faire pression pour qu'ils arrêtent la construction et la colonisation des terres palestiniennes et qu'ils fassent de vrai compromis pour trouvent une solution équitable, accepter de redistribuer équitablement le territoire et les ressources avec les palestiniens, pour pourvoir espérer ensuite une paix durable.
Il y a des voix en Israël qui soutiennent les démarches palestiniennes et dénoncent la poursuite de la colonisation mais ces voix ne sont pas assez nombreuses et les médias n'y portent pas suffisamment attention. Parce que ultimement, c'est de la population que doit venir la pression, la population d'Israël, des États-Unis, du Canada et de partout. D'abord en dénonçant l'injustice puis en exigeant de nos gouvernements qu'ils cessent de soutenir l'indéfendable et participent vraiment à trouver une solution à long terme à ce conflit qui a fait trop de victimes et continue à en faire. Traitons tous les humains également et cessons de privilégier certains groupes aux dépends d'un autre. 

À lire également:

Dire oui à la palestine par Agnès Gruda
The irony of America cutting UNESCO funds
Israël prépare sa riposte
La palestine à l'UNESCO: Israël riposte avec 2000 logements
Israël accusé de déplacement ethnique

Par Stéphane, 2 Novembre 11, 07:09

Section Politique | 0 commentaire

Je parlais l'autre jours de mon non-identification à ce pays, le Canada, en réaction à des mesures de bozo Harper pour forger une nation de drapeaux, de monarchie, de prisons, etc... Vous, ça vous rend fière de faire partie de son pays ?
  • L'abolition du registre des armes à feu saluée au sud de la frontière par la National Rifle Association (NRA)
  • Remplacement de deux tableaux du québecois Alfred Pellan dans le hall d'entrée du ministère des Affaires étrangères, à Ottawa. par un portrait de la reine Élisabeth II
  • Annonce d'une vaste célébration pour commémorer le 200e anniversaire de la guerre de 1812, une guerre canada -États-Unis pour mousser l'historique guerrier du Canada
  • Les ambassades doivent maintenant afficher un portrait de la reine aux côtés de ceux du premier ministre et du gouverneur général
  • Ils ont greffé le mot «royale» à la marine et à l'aviation
  • Projet de loi qui imposerait une peine de deux ans de prison à ceux qui veulent interdire de faire flotter l'unifolié
  • La politique étrangère du Canada a changé sous Stephen Harper, notamment au Moyen-Orient, où le pays s'est résolument rangé derrière Israël, une position proche de celle des États-Unis.
  • La présentation d'un projet de loi omnibus imposant des peines plus lourdes, en droite ligne avec les politiques de loi et d'ordre de certains États américains
"Cette vision, qui mise sur l'héritage britannique du pays, plaît aux nombreux Canadiens anglais qui ne se reconnaissent pas dans le pays bilingue et multiculturel construit dans les années 60 et 70 par Lester B. Pearson et Pierre Elliott Trudeau."

" Au lendemain des dernières élections, une chroniqueuse du Toronto Star a écrit dans les pages du Guardian de Londres que le Canada venait d'élire une version nordique de George W. Bush. Elle prédisait une «américanisation totale» du Canada dans les mois à venir."

Texte intéressant à ce sujet par Patrick Lagaçé:

The United States of Canada

Quand une sénatrice conservatrice a fait la suggestion de remplacer le placide castor comme emblème national du Canada par l'agressif ours polaire, plusieurs ont souligné l'ironie de la chose. Les conservateurs, bien sûr, nient ce phénomène qui menace la survie de l'ours polaire: le réchauffement climatique causé par l'Homme.

J'y ai vu autre chose. Une autre étape de la reconfiguration du Canada par le gouvernement conservateur. Une reconfiguration qui touche ses politiques, ses prises de position et ses symboles.

Sur la scène internationale, le Canada ne veut plus être le Casque bleu de service. Il veut, lui aussi, mitrailler et bombarder, avec des chasseurs F-35 hors de prix. Croquer du dictateur libyen, faire peur aux Russes-qui-veulent-voler-nos-ressources-en-banlieue-du-pôle-Nord. Le Canada est aussi l'ami d'Israël dans toutes les circonstances, même quand l'État hébreu mériterait une bonne rebuffade.

Voir la suite du texte sur La presse

Voir aussi:

Les facéties de notre premier ministre
Des symboles retrouvés
Le Canada «pure laine» de Stephen Harper
Portrait de la reine dans les ambassades: «un vestige de colonialisme»
Le Canada sera à reconstruire après le règne de Harper, soutient Bob Rae

Par Stéphane, 2 Novembre 11, 17:12

Section Société | 0 commentaire

La une du jour: Celle de Charlie Hebdo qui a publié un spécial charia et qui a été victime d'un attenta au cocktail molotov, fort probablement en signe de représailles. D'accord ou pas avec leurs point de vues, il est tout à fait inacceptable que des groupes violents, extrémistes tentent d'intimider la presse ou d'autres médias à cause de leurs point de vues. On peut toujours manifester, écrire des articles, blogs, vidéos ou textes sur d'autres médias mais la violence doit être condamné. Les responsables doivent être trouvés et jugés. Et tout ceux qui croient en la liberté d'expression et qui savent qu'elle est primordiale et doit être intouchable dans une démocratie et qu'on doit manifester haut et fort quand certains tentent de la brimer. Voilà !



Par Stéphane, 4 Novembre 11, 09:38

Section Société | 0 commentaire

Je suis souvent surpris quand je me rend compte de certains aspects de la culture américaine. Il y a bien sûr beaucoup de diversité et des degrés très différents d'éducation et de culture mais certaines croyances ou mythes supportés par un manque d'éducation sont étonnement largement répandus.
Un exemple frappant d'un inquiétant manque d'éducation est l'adhésion d'une majorité d'américains au créationnisme, à cette idée que la terre n'a qu'environ 6000 ans et que la création de la diversité biologique est issue d'événements près de ceux décrits dans la bible. Ces mêmes personnes croient alors que l'évolution est seulement une théorie, une idée comme une autre, sans plus de preuves.
On mentionne alors que les scientifiques ne sont pas tous d'accord avec cette "théorie" et que les deux propositions, créationnisme et évolution, devraient être enseigner côte à côte à l'école de façon à donner le choix aux jeunes étudiant de faire un choix. Bref, de la pure foutaise. Cela serait comparable à suggérer qu'on enseigne que la terre soit peut-être ronde ou plate, faites votre choix. Que le terre tourne autours du soleil mais peut-être le soleil tourne t-il autour de la terre, faites votre choix !
L'évolution, qui est le changement du pool génétique d'une population avec le temps, n'est pas une théorie, faut-il le rappeler. Il n'y a aucun doute de la communauté scientifique la dessus. Les preuves sont accablantes et ne peuvent que soutenir ce fait: Tous les organismes actuelles proviennent de l'évolution d'organismes plus anciens, que la terre est âgé d'environ 4.5 milliards d'années et que les premières formes de vie y sont apparues il y a environ 3.5 milliards d'années et les premiers mammifères il y a environ 200 millions d'années. Ce qui est controversé parmi les scientifiques est l'explication des moteurs de l'évolution. Qu'est-ce qui fait que l'évolution a eu lieu et continue d'avoir lieu  ? Quels sont les forces qui poussent des populations, des espèces à évoluer avec le temps ?
Pourquoi s'en prendre au créationnisme ? Parce qu'il représente bien un phénomène inquiétant: Des groupes de personnes peuvent décider de croire n'importe quoi, même si ces croyances n'ont pas de fondements dans le réel. Ces croyances peuvent être sans trop de conséquences mais peuvent aussi être très néfastes si elles nuisent au développement d'une société ou influencent des décisions sociales ou politiques. Aux États-Unis, plusieurs états veulent que le créationnisme soit enseigné dans les cours de science, au même titre que l'évolution ! Le mythe n'a pas de place dans un cours de science !!!
Ce genre de croyance se retrouve également abondamment dans les discussions politiques: on décide de croire que la gauche ou la droite, républicain ou démocrate, conservateurs ou néo-démocrates représentent TOUTE la solution. Plus besoin d'analyser, de peser le pour et le contre. On s'endoctrine et on croit en une option qu'on défend peu importe la situation plutôt que se redemander quel est, selon nous, nos valeurs et la situation particulière, la meilleure solution.
Il vaudrait mieux se débarrasser des étiquettes, d'être ni à droite, ni à gauche, ni pour un partie ou un autre, se défaire de l'endoctrinement et repenser chaque situation. C'est plus de travail et d'effort mais drôlement plus avantageux pour l'avancement d'une société et éviter des conflits dogmatiques inutiles.


Source: wikipedia

Cette réflexion sur l'importance du créationnisme aux États-Unis pars de cette vidéo. Rigolo mais troublant que ces participantes à un concours Miss USA croient unanimement que le créationnisme devrait être enseigner, que l'évolution est seulement une théorie, qu'elle croient majoritairement au créationnisme. Ce ne sont pas les représentantes de l'élite intellectuelle américaine mais représentent sans doute une bonne proportion des américains moyens. On pose ici la question: Est-ce que l'évolution devrait être enseigner à l'école. Pas besoin d'écouter les 14 minutes pour comprendre le topo...



Et une parodie démontrant l'absurde de leurs réponses: On pose la question: Est-ce que les mathématiques devraient être enseignés à l'école.



Plus d'informations sur l'évolution: talkorigins.org
Plus d'information sur le créationnisme: creationwiki.org

Par Stéphane, 6 Novembre 11, 01:28

Section Économie | 0 commentaire

Une technique pour énerver les banques un peu, pour leur rendre la monnaie de leur pièce quand on est tanné de leurs sollicitations innutiles ... On pourrait appliquer la même stratégie à n'importe quel type de sollicitation par la poste qui inclue une enveloppe de retour pré-affranchie.


Publications précédentes


L'adresse de ce blogue:
http://www.webplaza.ca


Vous aimez ce blog ? Faites le connaître en ajoutant ce lien sur votre site ou sur facebook

Blognet.ca: Blogue

↑ Grab this Headline Animator

M'abonner à ce blog via RSS 2.0