Nouvelle fenêtre Phrase exacte
Webplaza Québec Canada France Francophonie Monde
Site  Gratuit
Newsgroups FTP
Programmes: PC Mac No. de Tél: Traduction:
Bourse: Compagnie SymboleCinéma: Langue:
URL Nouvelles Showbizz Images Web:
MP3 Webopedia Medline Santé Enchères:
Nom de domaine CNET Recettes
Conversion de devises De: à:


Florilège d'idées
Faire entendre sa voix...
Me connecter à mon blogue
Utilisateur:
Mot de passe:
Mot de passe oublié | Enregistrer un nom


10 DERNIERS BILLETS

5 DERNIERS COMMENTAIRES

CATÉGORIES

ARCHIVES

2011
Octobre (45)
Novembre (27)
Décembre (9)
2012
2013
2014

BLOGUEURS

Stéphane (116)

STATISTIQUES

Blogue: 131202 visites
Ce message: 17564 visites
Publications précédentesPublications précédentes

Santé: Le fructose - le nouvel ennemi No.1 !
Par Stéphane, 6 Avril 12, 11:15

Section Santé | 0 commentaire

La nouvelle circule depuis quand même un certain temps mais les évidences maintenant s'accumulent pour soutenir le fait que le sucre, plus particulièrement la portion fructose du sucre, soit un des principal responsable de plusieurs problèmes de santé en forte croissance dans nos sociétés modernes: Diabète, obésité, hypertension et même cancer !
Oui, je vous entend déjà dire que c'est pas la première fois qu'on nous identifie un grand coupable de tous les maux et que les idées à ce sujet semblent changer très souvent.
L'idée que la trop grande consommation de sucre pourrait causer des problèmes n'est pas nouvelle. Un des premiers à avoir fait état de ce problème est John Yudkin qui publiait en 1976 le livre: Pure, white and deadly. Son idée n'avait alors pas convaincu tout le monde mais plusieurs chercheurs pensent maintenant que Yudkin disait probablement plus vrai qu'on ne le croyait.
Une première constatation vient du fait que pour tenter de freiner l'augmentation de l'obésité et du diabète de type II, les autorités avaient encouragé la population, dans les années 70 à réduire leur consommation de gras saturé. La population a bien suivit cette recommandation mais plutôt que de freiner l'augmentation de ces problèmes de santé, les pays occidentaux ont vu une augmentation de ces problèmes. On observe maintenant qu'alors qu'on coupait dans le gras, nous augmentions de façon importante notre consommation de sucre, qui devenait omniprésent dans l'alimentation. De plus, l'introduction au début des années 70 du glucose/fructose, 3 fois moins chère que le sucre de canne, permettait à l'industrie de diminuer le coût des aliments tout en rendant les produits plus attirants pour les consommateurs, pour ne pas dire que ce sucre entraine une certaine dépendance au sucre.

Bref, plusieurs évidences s'accumulent maintenant pour soutenir l'idée que la consommation élevé de sucre, surtout lorsqu'il est consommé en forte concentration,  entraîne des conséquences importantes sur la santé.
La composante problématique principal semble être le fructose. Voici le pourquoi de façon extrement simplifié.
Le sucre (sucrose) que nous consommons est un disaccharide composé de deux monosaccharides, un glucose et un fructose. Une fois consommé, ce disaccharide est rapidement scindé en ses deux constituants, glucose et fructose.
Le glucose, le combustible naturel des cellules, passe dans la circulation, stimule l'augmentation d'insuline qui à son tour stimule la sécrétion de l'hormone de satiété, la leptin. Le glucose circulant est alors absorbé par les cellules qui en ont besoin et le reste est métabolisé par le foie pour en faire du glycogene, un stockage d'énergie et en petite quantité (environ 1 calorie par 120 calorie de glucose) des VLDL(Very low density lipoprotéines), du mauvais cholestérol. Bonne idée donc de tout de même contrôler sa consommation de glucose.
Par contre, le fructose n'est pas absorbé par les cellules et est presque entièrement métabolisé par le foie (50-75%). Le fructose n'entraine pas la sécrétion d'insuline et de leptin. Essentiellement, le métabolisme du fructose dans le foie entraine la production d'acide urique (via la déplétion d'ATP) et de beaucoup plus de VLDL (environ 20 cal par 120 cal). Sans entré dans tous les détails, disons seulement que l'élévation d'acide urique dans le sang et des VLDL contribuent à entrainer toute une série de problème métabolique, pour éventuellement mener au diabète de type II, l'accumulation de triglycérides intra-abdominal, donc augmentation des risques de maladies cardiovasulcaires, hypertension, etc. Voici un tableau qui résume les effets possible de la forte consommation de fructose.



Bref, peut-être une bonne idée de limiter la consommation de cette drogue blanche...

Voici quelques topos à ce sujet :




Un talk intéressant sur le sujet:



Un article qui résume les effets biochimiques:
Hypothesis: Could Excessive Fructose Intake and Uric Acid Cause Type 2 Diabetes?



SOUMETTRE UN COMMENTAIRE
Nom


Courriel

Votre commentaire:




L'adresse de ce blogue:
http://www.webplaza.ca


Vous aimez ce blog ? Faites le connaître en ajoutant ce lien sur votre site ou sur facebook

Blognet.ca: Blogue

↑ Grab this Headline Animator

M'abonner à ce blog via RSS 2.0